fbpx
Non classé

Allo la Planète ? N° 22

By 15 juin 2020 No Comments

Confinement, le point de vue comptable !

 

NathalieNathalie est la comptable de ARealTI depuis la création de la société en 2008. Elle a été particulièrement sollicitée durant la crise sanitaire et nous lui avons demandé comment cela s’était passé.

Vous travaillez pour ARealTi depuis le début, comment s’est nouée la relation ?

« Nous nous sommes connus par l’intermédiaire d’un client commun qui nous a présentés. »

Quelles sont les caractéristiques de votre cabinet, NATE CONSEILS ?

« NATE Conseils est un petit cabinet d’expertise comptable. Je travaille seule avec un logiciel comptable et une assistante 2 fois par semaine. Je sous-traite la paye à un gestionnaire de paye tout en assurant la relation avec ARealTI. »

Comment s’est passé le confinement, comment l’avez-vous vécu, quelles ont été les formalités à accomplir durant le confinement et à la reprise ?

« ARealTI a dû recourir au chômage partiel pour le personnel du siège. Nous avons dû pour cela créer un compte entreprise sur ASP Public, l’Agence de services et de paiement de l’état, afin de faire les demandes d’indemnisation. Le processus s’est révélé long et complexe avec plusieurs allers-retours et de nombreux échanges de mails tripartites. Tout n’est pas terminé car certains salariés sont encore en chômage partiel. »

Avez-vous mis en oeuvre pour ARealTI des dispositifs particuliers, prévus par l’état ?

« En dehors du chômage partiel, d’autres aides étaient prévues par l’état comme la prime de 1500 € pour les TPE et le prêt garanti par l’état mais ARealTI  ne remplissait pas les conditions pour en bénéficier. »

Vous avez été touchée par le COVID ?

« Dans ma tête le COVID n’arrivait qu’aux autres mais oui, nous avons été touchés, et mon mari en premier. Je pense que nous avons été contaminés à l’occasion des nombreuses relations sociales que nous avons eues juste avant le confinement. Cela s’est traduit par des symptômes plus ou moins importants, alors qu’on ne pouvait plus consulter de médecin, et qui ont été confirmés par les tests sérologiques pratiqués ensuite quand nous avons pu consulter à nouveau. Nous avons donc eu la chance de passer au travers sans conséquence fatale. »

Vous avez clôturé le bilan 2019, pouvez-vous nous en donner quelques éléments ?

« Nous avons clôturé plus tard que d’habitude à cause de la crise sanitaire mais je peux dire que ARealTI est en croissance constante. Le chiffre d’affaires 2019 est encore en progression de 20% par rapport à 2018, avec un résultat en augmentation, confirmant la bonne santé de la société. Les premiers chiffres disponibles pour 2020 montrent encore une progression à venir et à confirmer. La crise a relativement peu impacté ARealTI, la majorité des missions n’ayant pas été interrompues. Seule la croissance sera freinée avec le report des acquisitions externes qui avaient été envisagées. Nous devons rester prudents par rapport à la crise sanitaire qui semble s’éteindre mais qui peut reprendre l’hiver prochain et nous devons garder de la trésorerie. »

Que pourriez-vous dire en conclusion ?

« Christophe est quelqu’un de très dynamique qui cherche en permanence à évoluer et à trouver de nouvelles sources de chiffre d’affaires. Il n’est pourtant pas très jeune mais gère son entreprise comme quelqu’un de 30 ans ! »

Téléchargez Allo la Planète

15 mai 2020

Leave a Reply